Synthèse thématique de la commission de transparence des débats

La commission de transparence des débats

Synthèse et analyse des contributions au 24 novembre 2023.

Plusieurs contributions postées depuis le 13 Novembre portent à nouveau sur les enjeux stratégiques de la période actuelle ou écoulée. Qu’il s’agisse de la candidature de notre Secrétaire National ou encore des déclinaisons locales d’accords électoraux ou du rapport à la France Insoumise, PS, EELV... Chaque camarade exprimant tour à tour son analyse des derniers scrutins, des résultats obtenus ou des formes d’organisation dans les territoires qui peuvent en découler. Bien que les analyses varient, une préoccupation reste largement partagée et peut-être résumée par le souci de faire “renaître l’espoir et la crédibilité à proposer une perspective de changement de société” comme le formalise un des textes récemment reçu.

Autre sujet ascendant des dernières contributions: le communisme. Au-delà du questionnement sur la faiblesse de notre usage du mot, monte l'exigence d'en revisiter toutes les dimensions émancipatrices, ainsi que d'affronter le débat qui n'est pas nouveau entre l'idée d'un «communisme déjà-là» qu'il s'agirait de généraliser et celui d'une transition caractérisée par une mixité et un affrontement entre les logiques capitalistes et leur contraire, qui a reçu historiquement le nom de socialisme, et qualifiée «d'étapisme» dans les contributions qui s'opposent à cette conception.

On remarque également depuis quelques jours maintenant l’arrivée plus nombreuse de contributions thématiques que ce soit sur la situation internationale, le ferroviaire, l’histoire au 15ème siècle et la “découverte” des Amériques, la Marseillaise, la coopération agricole ou encore la Sécurité Sociale. L’une d’entre elle nous invite ainsi à nous replonger dans l’histoire de sa création, depuis sa mise œuvre par Ambroise Croizat, aux propositions contemporaines pour la renforcer tout en soulignant les attaques répétées qu’elle subit pour en saper les principes et les avancées. Une piqûre de rappel bienvenue !

Le nombre de contributions sur les statuts et la vie du parti reste toujours faible, malgré l'importance de ces sujets pour l'amélioration de l’efficacité de notre organisation. Certains camarades appelant dans le cadre de cette réflexion autour des statuts à s’attacher en premier lieu à l’analyse de l’existant et notamment du fonctionnement actuel de nos instances nationales ou locales. Au titre du fonctionnement du Parti, nous notons également une contribution portée par des militant et élus dont notre Président de groupe à l’Assemblée, André Chassaigne à propos de la refonte d’une commission au service de l’émancipation des travailleurs de la terre, de la forêt et de la mer. Texte et propos qui résonnent avec de nombreuses préoccupations sociales et environnementales de notre temps.

La commission de transparence réitère quant à elle son appel spécifique aux camarades syndicalistes, aux militants dans les organisations de jeunesse et aux femmes pour que les contributions soient à l'image du parti, de sa diversité et de ses préoccupations.

Enfin et pour rappel, le projet de base commune, qui sera voté par le Conseil National le 4 décembre prochain, répondra à quatre thématiques ; la visée du communisme, le bilan de notre activité, la construction du mouvement populaire majoritaire, le fonctionnement et le renforcement du parti.

Chers camarades, n'hésitez donc pas à contribuer !


Rappel thématiques abordées et nombres : Stratégie (107), Paix-OTAN-International (19), Palestine (2), Projet visée communisme (18), La question du socialisme (18), Formation, Economie circulaire (3), environnement (3) ,ligne éditoriale Huma (3), Histoire (6), Statuts (10), Travail (6), Le Parti (7), Logement (2), Les élus (1/Idem autres thématiques à suivre), Assange, Extrême droite, Quartiers populaires, Sans papiers, Sécurité, Numerus clausus, Dépénalisation cannabis, Intersectionnalisme...

Le total des thématiques peut dépasser le nombre global de contributions, certaines contributions reprenant parfois plusieurs enjeux

Géographie des contributions : Loire atlantique : 12 / Rhône : 9 / Seine-s-Denis : 9 / BDR : 9 / Pyrénées orientales : 7 / Hérault : 7 / Paris : 7 / Gironde : 7 / Hauts-de-Seine : 6 Charente Maritime : 6 / Val-de-Marne : 6 / Nord : 5 / Côte d’or : 4 / Vaucluse : 4 / Maine et Loire : 4 / Eure : 3 / Var : 3 / Dordogne : 3 Loire et Cher : 3 / Ile et Vilaine : 3 ...


Télécharger le document