Suggestion P 7 lignes 19 à 23 Congrès section Roumois favorable Congrès fédé Eure défavorable

Proposition d’Amendement : REMPLACER les phrases : “La direction nationale s’organise et met à disposition des outils pour les militant-es. Les organisations du parti, à tous les niveaux, peuvent partager l’analyse de la situation, formuler des propositions, travailler à maintenir un lien avec les adhérents·es, organiser la solidarité entre camarades et avec la population, notamment les personnels de santé et les travailleurs·euses de première ligne. ”... PAR : “Malgré l’utilisation d’outils de vidéocommunication, de nombreux communistes sont isolés et dans l’impossibilité de participer à la délibération collective et au travail en commun des assemblées représentatives. Cela conduit à un appauvrissement des débats et à une baisse très significative de l’activité politique d’un réseau militant déjà très affaibli.”. Exposé des motifs Le texte tire un bilan excessivement flatteur de cette période qui s’est en réalité traduite en réalité par un arrêt presque complet de toute activité politique du PCF, notamment en raison du vieillissement de militantes et militants redoutant à juste titre d’être victime du Covid19. C’est bien ce vieillissement que la crise de la COvid19 a douloureusement rappelé à notre souvenir. Il s’agit pour notre parti d’une difficulté centrale et même existentielle. Enfin, le débat et l’échange entre communiste au sein des assemblées représentatives est essentiel à la vie de notre Parti. Leur mise entre parenthèse de fait pendant la crise sanitaire a validé une stratégie centrée moins sur l’intellectuel collectif que sur la médiatisation du secrétaire national.