Suggestion P 34/ ligne 25 section du Roumois : favorable, fédération Eure : favorable

Proposition d'amendement :

AJOUTER après la ligne 25 : « Nous pourrions lancer dès maintenant le débat autour de grands objectifs de transformation de l’Union européenne comme la transformation du marché européen de l’électricité, l’abandon du pacte budgétaire pour pouvoir financer massivement les services publics ; la décarbonation de nos productions au service d’un pacte de justice sociale et écologique ; la reconstruction de souverainetés industrielles ; la baisse des dépenses d’armement au service d’une sécurité collective de paix... Une convention du PCF largement ouverte pourrait avant l’été préciser ce projet et proposer à toutes celles et ceux qui le partagent de construire une liste de large rassemblement. » « En mars 2026, les élections municipales constitueront une échéance cruciale. Les politiques publiques locales que le pouvoir veut asphyxier, sont essentielles à la vie des Français. Elles sont pour les communistes depuis toujours un laboratoire d’expérimentations sociales et politiques novatrices. Elles sont un enjeu démocratique majeur face aux entreprises de mise en cause de la Républiques sociale que nous défendons. En nous appuyant sur le travail relancé de la nouvelle Coopérative des élus et élues communistes, républicains et citoyens, nous devons préparer sans attendre le travail d’implication populaire dans la préparation des programmes et des listes de rassemblement à même de l’emporter dans le maximum de communes de France. » Si les échéances de 2027 sont encore lointaines, elles conditionnent déjà les stratégies politiques, quinquennat oblige. Nous devons nous aussi y travailler dès maintenant avec comme objectif central la construction d’une nouvelle majorité législative de gauche en France, alternative aux politiques macroniste, de droite et d’extrême-droite. En évaluant les campagnes de 2022, et l’ensemble des évolutions de la situation politique, nous devrons travailler l’articulation des élections présidentielle et législatives, toutes deux décisives, au service de cet objectif central. »